Du marbre, y n'a pas que dins ches églises

Publié le par Francis Delabre

 

sois sans temps

Photo très baconienne de Francis Delabre à son retour

de la Maison Folie de Moulins-Lille en mars 2010, prise

par son fidèle ami Claude Harchin

 

A la Fête du marbre de Caunes Minervois, dans l'Aude, en Languedoc-Roussillon, sera présent mon dernier livre sur papier.

Rappelez-vous, son nom est : "Capenoules !"

Serons  également présents les très célèbres "L'homme qui marchait dans la merde", millésime 1995,  et "Vis d'éternité", millésime 2005, sur papier également. 

Avec un peu de chance, j'y serai aussi, en chair et en os, avec un stylo-plume du même métal.

Un prix de groupe sera accordé pour l'achat des 3 ouvrages. Car, suivant la célèbre formule de Auguste Derrière : "Qui mange un chien chiwawa", et celle non moins de J.J.A. dit Sam : "Qui mange un éléphant shibari", nous osons affirmer aujourd'hui que : "Qui mange un capenoule chiroubles*".
La crise étant ce qu'elle est, l'important est de faire du chiffre.

*cette dernière n'étant compréhensible qu'aux lecteurs de "Capenoules !", roman de Francis Delabre préfacé par Yolande Moreau et édité en 2010 par La Contre Allée dans la collection La Sentinelle. Merci de votre attention.

 

 

15x21 copie       De--pliant 20102 copie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

              

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article