Préparatifs toujours

Publié le par Francis Delabre

7235

Le tampax et c'est cool

 

 

Chères tertoutes et chers tertous, (suite)

 

Peut-être, mais bonsoir ! c'est vrai, ça passe, ça passe, ça s'écoule dans mon dos, ça remplit les valises de mes yeux, et je me rends compte tout soudain que j'ai complètement oublié de continuer mon histoire.
Ainsi donc, ce Francis Delbarre, notre fort en gueule, eh ben, il ne l’avait pas seulement forte, mais également belle, quoiqu’un peu rocailleuse, genre voix de diesel aux longs courts. A la première audition, il fut invité illico à se joindre à ce fameux groupe pour l’ouvrir, et en devint très vite, comme on a coutume de le dire aujourd’hui, le leader.

C’était pile poil au moment où, histoire de mieux s’inscrire dans la mémoire du show-biz régional, ce groupe, baptisé un soir de ribouldingue « Les copains du samedi », voulait changer d’appellation.

Si notre Francis Delbarre, lui aussi, voulut changer de nom, ce fut pour d’autres raisons, tout à fait compréhensibles : le gaillard tenait à son métier, et le répertoire des autres allumés n’était pas, pour l’époque, des plus politiquement correct.

Certains d’entre vous ont déjà compris de quoi je parle. Je connais même certains bébés, tout juste naissants en cette fin d’année 2009, qui savent déjà de quoi il en retourne.

Bien entendu, ce Francis Delbarre n’est autre que Raoul de Godewarsvelde.

Quant aux « Copains du samedi », est-il encore nécessaire de préciser qu’il s’agit, Mesdames et Messieurs, des célèbres Capenoules ?

Ben non, et là-dessus, comme déjà dit, le temps file. Et le temps qui passe jamais ne repasse. Et mes valises à roulettes, terriblement vides encore à cette heure tardive de l'année.
Ainsi je vous souhaite de beaux restes, et du sang neuf, fraternel et résistant, pour la nouvelle qui pointe son nez.

Votre dévoué F.D.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

clau de la porte de béthune 31/12/2009 06:45


je vous la souhaite longue et vigoureuse.