Préparatifs

Publié le par Francis Delabre

DSC_0188.JPG

Le ciel est trop haut, la terre trop basse, seul le comptoir est à la hauteur.


Te les connos ti, nos Héros ?

 

- Ben non…

- Et Brasse Penninck, te l’connos li ?... non ? et Jack d’Armentières et sin Grind Orquesse ?… et Rothschild de Vogelaere, et D’siré Desmoulins, et P’tit Louis de Peuplingues, et Mimi Ducherloque, te les connos nin non pus, tous ces gins ?

- Non, qu’y dit encore le rigolo.

- Non ?...t’es sûr ?

- Sûr comme euch’te vois avec tin nez entre tes orelles.

- Et t’as pas envie d’savoir ?

- Ben… si, cha f’ra passer l’temps…

- Ben alorsse, viens donc boire un coup dans min bistrot, à L’Enfarcé…

- L’Enfarcé ?... L’Enfarcé ? et ch’est où cha, d’abord ?

- L’Enfarcé, sis à Lille, maison Folie de Moulins, 47/49 rue d’Arras.

- Y’a un bistrot al’mason Folie d’Moulins ?

- Eh ouais, mais attention, hein, te peux v’nir que du 4 février au 14 mars 2010 … avant, j’sus nin là, et après, j’sus pus là…

 

 

… Ah ! au fait, j’allions oublier : nos héros y sont une tripotée. Z’ont même un nom de groupe internationalement connu. Que ceux qui ont trouvé ce nom, et tous les zotes noms de la tripotée, nous écrivent sur ce Blag :

Une chope de Bière des 3 Moulins, ou un verre de chiroubles, leur sera offert gracieusement pour la modique somme de 2 €.

 

Chères tertoutes et chers tertous,

 

A Lille, dans le quartier de Moulins, naquit, en janvier 1928, Francis Delbarre. Un presque anagramme de Delabre, mais à ne pas confondre avec moi, qui m’appelle Francis également, et qui suis né un peu plus tard, de l’autre côté de la guerre.

Les seules photos d’époque étant en noir et blanc, c’est après une minutieuse enquête dans les tuyaux du bouche à oreille familial que je peux affirmer aujourd’hui ce détail important : ce fut  un très beau bébé tout rose.

Un très beau bébé qui devint vite un grand gaillard fort en gueule, puis un photographe réputé : le photographe officiel et incontournable de la Foire Internationale de Lille et de l’Evêché.

Ceci, bien entendu, après de longues études aux Beaux Arts, mais aussi et surtout à l’Ecole de la Vie, dont les cours, à l’époque, se renforçaient de nombreux stages en milieu grouillant.

Dans les années 60, notre homme fit la rencontre d’une bande d’allumés qui poussaient justement la chansonnette dans un de ces milieux grouillants, et que l’on a coutume d’appeler dans le Nord de la France estaminets…

 

….la suite au prochain épisode…

 

En attendant, vous pouvez y aller de vos commentaires en vous inscrivant sur ce Blag. Ce faisant, vous allez connaître la suite de la grande aventure qui commence, et des festivités qui vont aller avec. 

 

Car savez-vous, il se mijote des choses autrement qu'ainsi dans cette bonne vieille ville de Lille. Je repars donc à mes préparatifs.  J’ai un long voyage et des valises à boucler.  Des dossiers, des chaussettes, un stylo ou deux, du dentifrice, du papier…

 

A suivre donc, si vous le voulez bien.

 

 

Commenter cet article

hélène 14/01/2010 11:10


Ben...Les Capenoules? Cha paraît trop simp', y'aurait un pièche? Bah du moment qu'ya eune chope ;)))
Ca va êt' eune sacrée amusette en tout cas! Et l'ami Gégé y vient à eune "Table ronde"?? Dis pas qu't'es trop loin on t'croro pas!
Zôôôtchs à tertou(te)s! (ça sent l'carnaval!)


damien, le collectif de la girafe 09/01/2010 20:48


Projet d'exposition sur le thème des "Capenoules" que nous comptons organiser dans notre local associatif "Le Cagibi", situé 8 rue de wazemmes, Lille.
C'est en discutant avec Francis que cette idée a jailli: L'idée serait donc de monter une installation sur ce thème, le format, le support restera libre pour des raisons de facilité; il pourra
s'agir de textes, de "souvenirs", de dessins, etc...
L'expo pourrait avoir lieu entre début mars à mi-avril (dates à définir ultérieurement)
Je vous donne des infos complémentaires ultérieurement si vous le voulez bien...notammment pour le depot d'oeuvres, les horaires, les permanences.
Si vous n'êtes pas intéressés pour faire partie de la liste de diffusion faites m'en part.
Si vous pensez que l'idée peut interesser d'autres personnes, n'hésitez pas également à me tenir informés.
Vous remerciant de votre attention, et par la meme occasion vous souhaitant la bonne année 2010!
Damien, pour le collectif de la girafe


dede dumetz dit andy...minue ! 03/01/2010 10:49


et comme disot eul grind dépindeux dandoulles din les cabinets du Muscadet rue de Paris " hé ,tiot , y va pleuvoir , eum guisse elle pue !"
Quand à gégé , y'a qu'a s'retnir et pichér à ch'maison ,y'aura moins fro.
Bises à fred eud mons , arnaud eul parigot, et aussi à ma copine maman andrée et min copain amador.


Gégé eud'l'AFP 27/12/2009 06:45


Vous diserez a Mimi qu'y fait frod dins ses cabinets mais queuj'l'adore toudis parelle
gégé eud' Mexico avec euss'Djamila


anonyme 21/12/2009 15:34


Dans la Voix du Nord du jour, un bel article sur Roger Frezin et son expo actuellement à l'hospice comtesse à Lille.Il y est joliment question des capenoules !
ci dessous le lien :
http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Lille/actualite/Secteur_Lille/2009/12/20/article_avec-roger-frezin-tours-et-detours-dans.shtml